Salaire infirmière en Suisse
Emploi

Quel est le salaire d’une infirmière en Suisse ?

Par Nicolas B. - 7 minutes de lecture

Récemment, les infirmiers ont travaillé sans relâche en réponse à la pandémie de coronavirus. Mais même en dehors des urgences, travailler dans un hôpital peut rendre les gens stressés et frustrés, avec de graves conséquences pour les patients.

La question qui se pose est est-ce que la Suisse est l’un des pays qui sont demandés par la plupart des infirmières françaises ? Proche de la France, est-ce un pays qui offre plus d’avantages et de meilleurs salaires ? Découvrons cela ensemble dans cet article.

Comment devenir infirmière en Suisse et pour quel salaire ?

Les infirmières en Suisse gagnent environ 5 000 euros par mois. Le salaire de départ est de 6 500 francs suisses. Pourtant, cet Eldorado a été menacé par un vote du 9 février 2014 : 50,2% des Suisses ont voté pour la réduction, voire la fin de l’immigration de masse. Il s’agit d’un projet visant à établir une politique de quotas.

https://www.youtube.com/watch?v=IMmvIgvT8-0

L’objectif est de restreindre l’immigration des étrangers et des frontaliers français. Dans les hôpitaux suisses, la moitié des employés sont des employés étrangers. Sans l’apport en main-d’œuvre étrangère, la Suisse ne peut prendre en charge les patients hospitalisés.

En Suisse, la durée des études est plus longue qu’en France : une année de préparation est obligatoire et 3 années d’études. Vous devez également avoir un baccalauréat français avec une moyenne de 12/20 pour participer à ce type de programmes. De plus, il y a des informations qu’il ne faut pas négliger et qu’il faut connaître :

  • 59 833 infirmières travaillent en Suisse;
  • Il y a 15,8 infirmières pour 1 000 habitants, l’un des pays avec le taux le plus élevé au monde;
  • La plupart des infirmières sont d’origine étrangère (française, québécoise, portugaise, espagnole, anglaise, néerlandaise…), il y a très peu de Suisses;
  • Quelques chiffres de Genève : Suisse = 29,5% France = 60,2% Europe et autres régions = 10,3 %.

Ce qu’il faut savoir pour exercer ce métier en Suisse

Si vous avez l’envie d’être infirmière à Genève, vous devez être titulaire d’un diplôme reconnu par la Croix-Rouge suisse, d’un montant total de 700 euro. Si vous souhaitez effectuer un stage dans d’autres cantons de Suisse romande (Jura, Neuchâtel, Vaud…), le diplôme que vous avez est largement suffisant.

Que vous résidiez en Suisse ou à l’étranger, les étapes sont effectuées par le gouvernement cantonal. Votre employeur s’en chargera. Si vous voulez travailler en tant qu’indépendant, vous devez posséder un diplôme qui est reconnu et avoir déjà travaillé dans ce domaine avec une durée assez longue, en d’autres termes, vous devez avoir de l’expérience dans des hôpitaux ou des maisons de soutien et de soin pendant au moins 2 ans.

Vous devez demander une autorisation auprès du service ou du bureau de santé de l’État approprié et si vous voulez exercer cette profession dans plusieurs pays, vous devez donc passer par la case diplôme dans chacun des pays de votre choix.

Le secteur d’activité des infirmières suisses

Les infirmières suisses travaillent dans des institutions privées. Leurs principaux employeurs sont :

  • Cliniques privées, EMS1, FSASD2 et bureaux pour l’emploi ;
  • Elles emploient à elles seules 75 % du personnel infirmier ;
  • Les autres 25% sont répartis dans les cabinets, entreprises, laboratoires d’analyse, institutions médicales et sociales ;
  • Fondations de soutien à la famille et de services infirmiers et agences de travail temporaire en Suisse.

Au début de sa carrière, le revenu d’une infirmière en Suisse se situe entre 3 000 et 3 300 € net/mois et en France, le salaire des débutants est de 1 500 € net/mois. Il faut aussi considérer les heures de travail par semaine : 42 heures en moyenne avec un niveau de vie plus élevé qu’en France (loyer, nourriture, etc.) Ainsi, pour les infirmières frontalières (habitant en France et travaillant en Suisse), les retombées économiques sont plus importantes.

Les infirmières gratuites sont rares en Suisse, car les soins à domicile sont gérés par un organisme cantonal (centre médico-social) et qui monopolise cette activité. Dans ces structures, il y a des infirmières, des kinésithérapeutes, des auxiliaires de santé et des aides-soignantes qui travaillent avec les médecins pour soigner les patients. Et voilà vous savez désormais tout ce qu’il faut savoir sur les infirmières en Suisse, leur salaire et leur secteur d’activité.

Pourquoi choisir l’intérim en tant qu’infirmière ?

Lorsque vous êtes infirmière, il est vrai qu’à la fin de votre cursus, vous pouvez vous questionner sur comment vous souhaitez travailler. De cette réflexion, il est possible que la nature de votre contrat de travail soit en adéquation avec la façon dont vous souhaitez travailler. Après un moment de réflexion, il peut arriver que vous ayez décidé d’exercer votre métier d’infirmière en intérim. En effet, il faut savoir que travailler en intérim au début de votre carrière professionnelle présente de nombreux avantages. Si vous souhaitez en savoir davantage à ce sujet, vous êtes au bon endroit.

Acquérir de l’expérience

Quand vous êtes infirmière, il est possible que vous ayez choisi de travailler en intérim à différents moments de votre carrière professionnelle. Quelles qu’en soient les raisons, vous devez trouver une offre d’emploi en interim. Pour ce faire, vous pouvez vous rapprocher d’une agence d’intérim pour qu’elle puisse vous proposer ce que vous cherchez. Dans tous les cas, il est possible que vous ayez choisi d’exercer en intérim pour différentes raisons. En intérim, vous aurez la possibilité de vous créer un réseau en rencontrant de nombreux collègues, mais pas seulement. En effet, si vous avez peur de la routine et que vous souhaitez vous frotter à des services et des situations variés, travailler en intérim vous conviendra parfaitement. Si vous optez pour l’intérim, il est vrai que vous pourrez faire face à des réalités variées dans votre travail et vous pourrez montrer lors de futures embauches que vous faites preuve d’adaptabilité et que vous pouvez vous intégrer facilement à une équipe déjà en place. De plus, vous pourrez profiter de formations supplémentaires que ce soient de votre employeur que de l’agence d’intérim qui vous prend en charge. De plus, vous pourrez profiter d’une mutuelle d’entreprise et des avantages qu’elle met en place.

Un salaire plus attrayant

Si vous décidez de travailler en tant qu’infirmière en intérim, vous devez savoir aussi que vous pourrez profiter d’un salaire plus élevé que si vous souhaitiez en CDI par exemple. En effet, vous pouvez bénéficier de plus de 20 % d’augmentation sur votre salaire pour une infirmière en intérim. Pour en savoir plus à ce sujet, vous pouvez consulter le salaire habituel pour une infirmière, publié ici. En plus d’engranger de l’expérience et de vivre des situations diverses, vous pourrez aussi profiter d’un salaire plus attractif qui vient contrebalancer la précarité relative de votre contrat.

Nicolas B.

Dans le domaine du web depuis 1998, ma passion est de dénicher des informations pratiques et des actualités intéressantes pour mes lecteurs. Je dispose de nombreuses expertises me permettant de vous transmettre un maximum d'informations de qualité. J'interviens en tant que rédacteur pour de nombreux blogs en France et aux Etats-Unis.