Assurance auto résiliée
Assurance

Que faire si mon assurance auto est résiliée ?

Par Nicolas B. - 5 minutes de lecture

Une assurance auto est légalement obligatoire pour chaque véhicule motorisé. Cependant, dans certains cas, il se peut que l’assureur ou l’agence d’assurance décide de rompre les contrats d’assurance des souscripteurs. Dans ce cas, on parle alors de résiliation d’assurance auto. Quelles sont les raisons de résiliation d’assurance auto par l’assureur ? Comment réagir dans ce cas ? Comment assurer son véhicule après une résiliation ? Toutes des questions auxquelles on va répondre dans cet article. Donc si vous faites face à cette problématique et que vous cherchez des solutions, cet article est pour vous.

Raisons et motifs de résiliation d’assurance auto ?

Pour commencer, il faut d’abord connaître les raisons pour lesquelles votre assureur a résilié votre contrat d’assurance. La résiliation peut avoir lieu en fin de contrat, ou même si le contrat est en cours, cela dépend du motif de résiliation.

Avant que le contrat soit rompu, votre assureur va vous envoyer un écrit contenant les raisons de résiliation, voici les principaux motifs de résiliation d’assurance auto :

  • en cas de fausse déclaration ;
  • en cas de retard sur les paiements de contribution ou de prime ;
  • en cas de sinistres ou accidents graves qui ne peuvent pas être couverts par le contrat d’assurance signé ;
  • en cas d’aggravation des risques que vous pouvez représenter ou votre véhicule.

Que faire en cas de résiliation d’assurance auto ?

Généralement, l’assureur va transmettre au souscripteur un écrit concernant la résiliation d’assurance auto, légalement l’assuré doit recevoir cet écrit au moins un mois avant la rupture de son contrat. Dans ce cas, il faut réagir vite, voici les choses à faire :

Intervenir rapidement

En vue du court délai dont dispose le souscripteur après être alerté de la rupture de son contrat, il faut qu’il réagisse rapidement. En effet, l’assuré doit absolument penser à des solutions ou des alternatives vu qu’une assurance auto est légalement obligatoire, autrement, il n’aura plus la possibilité d’utiliser son véhicule.

Demander un relevé d’informations

C’est un document nécessaire au souscripteur pour signer un nouveau contrat d’assurance après la résiliation. L’assuré doit envoyer une demande écrite ou appeler son agence d’assurance afin de demander un relevé d’informations. Ce dernier contient toutes les informations concernant l’assuré au cours des 5 dernières années. Habitudes de conduite, éventuels accidents, etc. Le relevé d’informations peut aussi contenir les raisons de résiliation.

Faire appel à un courtier d’assurances

C’est en quelque sorte une liaison entre l’assuré et l’agence d’assurance. Les courtiers d’assurances avec leur expertise vont prendre le cas du souscripteur et essayer de trouver des solutions selon le budget dont il dispose.

Comment assurer sa voiture après une résiliation ?

Une fois le contrat d’assurance rompu, il faut automatiquement que l’assureur le renouvelle, autrement, il sera en illégalité ou ne pourra plus utiliser son véhicule. Il existe trois solutions pour assurer son auto après une résiliation, ces solutions sont :

Opter pour des négociations

Pour les raisons qui ont été précédemment citées, l’agence d’assurance peut résilier le contrat d’assurance de son souscripteur. La première chose que ce dernier doit faire est d’essayer de négocier avec son assureur. Pour éviter des primes supplémentaires lors d’une nouvelle souscription, l’assuré peut demander à ce que le contrat soit rompu à son initiative et pas celle de l’assureur. Il est aussi possible, mais seulement dans certains cas d’essayer de négocier un nouveau contrat avec de nouveaux engagements.

S’assurer auprès d’agences d’assurance auto pour résiliés

Si la première solution ne marche pas, l’assuré peut souscrire un contrat d’assurance auprès d’agences d’assurance auto pour résiliés. C’est des agences qui proposent des tarifs plus élevés, et qui discutent les prix avec leurs souscripteurs en fonction des risques qu’ils représentent. Il n’est pas toujours aisé de trouver un nouvel assureur de ce genre, pour ça il existe des comparateurs en ligne que l’assuré peut utiliser pour trouver l’offre qui correspond à son cas et son budget.

Faire appel au BCT

Le bureau central de tarification est un organisme indépendant. Il intervient lorsque toutes les solutions précédentes ne mènent nulle part, l’assuré peut se diriger vers cet organisme afin de souscrire un contrat d’assurance. Cependant, il faut savoir que le contrat proposé ne couvre qu’une assurance au tiers, ce qui peut être un inconvénient quand la voiture est neuve. Deuxièmement, cette démarche peut prendre du temps, c’est-à-dire que l’assureur ne pourra pas circuler pendant une période d’environ trois mois minimum. Enfin, un contrat d’assurance chez le BCT ne dure qu’un an. Il faut prendre en compte toutes les informations citées en cas de résiliation et suivre les solutions proposées. Vous pouvez toujours vous renseigner auprès de professionnels.

Nicolas B.

Dans le domaine du web depuis 1998, ma passion est de dénicher des informations pratiques et des actualités intéressantes pour mes lecteurs. Je dispose de nombreuses expertises me permettant de vous transmettre un maximum d'informations de qualité. J'interviens en tant que rédacteur pour de nombreux blogs en France et aux Etats-Unis.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.